transmettre au delà du savoir

pédagogie

Président d’honneur : Jim Gutmann
Chef de Département : Sarah Attal Stym Popper

La structure de travail d’Endosophie développe une réelle compétence de fond en endodontie.
Elle garantit un savoir acquis et sans cesse renouvelé, au contact de ses pairs, de ceux qui veulent bien échanger et partager (partenaires industriels compris).
Endosophie développe d’ores et déjà un tropisme pour la recherche en littérature en endodontie.
L’ensemble des thématiques évoquées est destiné à élever le niveau de l’esprit critique et à comprendre ce que nous choisissons de vivre en endodontie.

Endosophie ne délivre pas de diplôme. On y vient donc par adhésion aux formats d’enseignement proposés parce qu’ils répondent à une demande des praticiens en exercice ou à des questions de ceux plus jeunes qui veulent compléter leur formation.

Le mot de Jim Gutmann

Président d’honneur de l’école Endosophie

L’éducation dentaire, qu’elle nécessite 4, 5 ou 6 ans de formation, est l’une des expériences éducatives les plus difficiles car elle exige de maîtriser les connaissances en profondeur, de développer et d’affiner les habiletés psychomotrices, de développer des compétences diagnostiques et de jugement, tout en apprenant à fournir un traitement humain aux patients, dont beaucoup se présenteront dans un état de douleur. Par conséquent, l’étudiant en médecine dentaire doit aussi être une sorte de psychologue pour un large éventail de personnes, un practicien attentif et un éducateur capable de bien faire comprendre au patient l’importance de bons soins dentaires dans leur habitudes quotidiennes.
Et ces qualités ne commencent même pas à répondre à la nécessité d’un sens des affaires et d’autres traits nécessaires pour être un professionnel des soins dentaires. Malheureusement, les écoles de médecine dentaire n’ont ni le temps, ni le budget, ni l’expertise nécessaires pour assurer une formation dans tous ces domaines. Les étudiants sont souvent poussés à terminer leurs projets dans l’urgence, tout en mémorisant des faits qui n’ont pas été soigneusement préparés par le corps enseignant, qui enseigne comme il a appris.  À certains égards, cela revient à l’aveugle conduisant les aveugles. Les vrais éducateurs dentaires sont rares. Par conséquent, ce qui est nécessaire pour le néophyte naissant et, à certains égards, également pour le dentiste professionnel le plus avancé, est un «niveau supérieur d’expériences éducatives» qui pourra propulser ces jeunes esprits affamés ainsi que les cliniciens désireux d’atteindre un niveau supérieur. Un niveau intermédiaire de challenges (défini par la synthèse, l’analyse et la résolution de problèmes basés sur une compréhension réelle des bases cliniques, scientifiques et biologiques sous-jacentes pour un apport de soins dentaires de qualité) est essentiel et souhaitable. Les écoles dentaires accréditées, tout en faisant des déclarations de grandeur ne peuvent pas atteindre ces objectifs, particulièrement face à l’expansion rapide des principes biologiques et des progrès technologiques.

Genèse de l’école Endosophie

Date de parution : 26 février 2016 à la faculté d’Odontologie de Garancière, Paris VII.
Présentation par sa directrice : Sarah ATTAL STYM POPPER lors d’une rencontre Paris VII_ Acta.Amsterdam au sein du diplôme Universitaire d’endodontologie de Paris VII.

22-23 Mai 2016 :
Première session de la saison 1 en Suisse, à Ballaigues sur le plateau de Dentsply Sirona.
A ce jour la première session se déroule toujours là bas.

20 octobre 2016:
Fondation des revues de littérature, tenues par Sarah Attal Stym-Popper, en collaboration avec Caroline Trocmé, Anne Charlotte Flouriot, Arnaud Deturmeny, Anne Sophie Deroo.
A ce jour , 4 revues par an sont tenues au 76 avenue de la Bourdonnais, dans le 7ème arrondissement de Paris.
Un à deux topics par an abordés.
Constitution d’une bibliothèque numérique évolutive.

23 février 2017 :
Intégration de Tara Mc Mahon, Julien Thomas, Fouzia Bousseta, et Frédéric Bohin aux revues de littérature.

Mai 2017 :
– Premier article du What’s up endosophique , Endodontie du n°357 de Clinic. Parution de 4 articles par an au format spécifiquement créé par la rédaction pour Endosophie.
– Un cas clinique et les références endodontiques de réflexion.
– Aide à la décision thérapeutique.

20 juin 2017 :
Fondation du département matériel et avancée tenu par Frédéric Bohin, en collaboration avec Julien Thomas.

Septembre 2017 :
Partenariat avec la formation continue « Clinic-all* », création d’un cycle complet d’endodontie pour une omnipratique courante, centrée sur l’apprentissage des techniques endodontiques à partir de l’amélioration des connaissances.
* Clinic all est une société de formation créée il y a 10 ans, c’est une société de «  formation-passion » qui vit  d’échanges et de partages  avec les praticiens; elle fait partie des sociétés avec lesquelles Endosophie collabore pour divulguer un enseignement humanisé, adapté aux nécessités et désir d’apprendre de chacun. 

8 -9 février 2018 & 31 mai – 1er juin 2018 :
Première session de la saison 2, à Paris, dans une Galerie d’art, du 6ème arrondissement de Arias. Galerie Ann et Just Jaeckin, 19 rue Guénégaud. 75006.

4 mai 2018 :
– Fondation du département pédagogie d’Endosophie.
– Activité de recherche en littérature endodontique.
– Développement de format de rédaction, de formation de conférences destinés à développer la meilleure transmission possible du savoir.
– Notion d’échange par l’apprentissage et d’augmentation des compétences individuelles, à partir du socle de chacun.
Président d’honneur : Jim Gutmann
Responsable du département Sarah Attal Stym Popper

8 mai 2018 :
Intégration de Kerstin Galler aux revues de littérature endosophiques.
Présidence d’honneur du département.